Le Forum Ésotérique Index du Forum
Le Forum Ésotérique
De la Parapsychologie aux Sciences Hermétiques, en passant par la magie, le spiritisme, la spiritualité, etc.
 
Le Forum Ésotérique Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

un don ou une "zone débloqué du cerveau"?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Ésotérique Index du Forum -> Ésotérisme / Paranormal / Occultisme -> Parapsychologie -> Discussions sur la parapsychologie
Sujet précédent :: Sujet suivant  

Un don, serait une capacité cérébrale inné ?
oui
20%
 20%  [ 1 ]
non
0%
 0%  [ 0 ]
un don est un don, c'est pas donné à tout le monde
20%
 20%  [ 1 ]
tout dépend de nos croyances
0%
 0%  [ 0 ]
autre
60%
 60%  [ 3 ]
Total des votes : 5

Auteur Message
Nogh
Apprenti

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2016
Messages: 124
Sexe: Féminin
Capricorne (22déc-19jan) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mar 10 Oct 2017 - 04:28    Sujet du message: un don ou une "zone débloqué du cerveau"? Répondre en citant

Salut salut Smile

En parapsychologie, nous ne parlons pas de don mais de faculté, dans le sens ou le cerveaux et capable de bien des choses que nous n'arrivons pas à faire.
D'autre parle de don (du ciel ou de la nature ou autre).

En partant du principe que chaque cerveau à les même capacités que les autres cerveaux.

-> pourquoi n'arrivons nous pas tous aux même résultat?
-> pourquoi certain sont doué en voyance, en magnétisme, en vampirisme et j'en passe, et pas d'autre?
-> Utilisons-nous vraiment que 10% du cerveaux? (ou moins pour certains wesh wesh )
-> comment ce fait-il que des personnes d'une même culture puissent avoir des avis si différent sur un même sujet?
-> La modernité de notre société est elle un frein au développement de nos capacités cérébrale?

Les réponses suivante sont uniquement mon point de vue, et je vous invite chaleureusement à donner le votre, à me contredire ou à aller dans mon sens si vous êtes d'accord ou pas du tout, ou mitigé, ou ...

Conditionnement psychologique? entre la vision bien pensante de la société, et la pression familial pour beaucoup d'autre, il est difficile de faire avancer des capacités depuis l'enfance. Dans beaucoup de cas on constate que les enfants ont plus de réminiscence de leurs vies antérieures (par exemple). Et je pense que les amis "imaginaire" ne le sont pas tant que ça, mais qu'à grand renfort de psychologue et psychiatre, l'enfant se voit conditionné pour bloquer et refoulé les visions et sa capacité. A force de lui dire "c'est impossible, tu n'y arriveras pas car ça n'existe pas", "ton ami est imaginaire, tu seras repoussé par les autres si tu continus", "si tu ne fais pas attention à ce que tu dis, tu iras chez les fous"...

Dans notre société, les arts occultes sont du domaine d'hollywood, les gens n'y crois plus ou n'ose pas en parler, je pense donc que le contexte familial et sociale est à l'origine de cette inégalité.

Au moyen âge on brûler les gens aux capacités développé ... ça donné pas envie de s'en vanté... l'antiquité semblait être une meilleur époque, mais j'aimerais surtout savoir comment c'était à la préhistoire, surtout niveau chamanisme!

quand à la renaissance, on nous apprends beaucoup d'histoire de messes noires, d'alchimie, et d'art occultes, de noble qui avaient recours au sorcier et mage pour gagner plus de pouvoir (l'affaire des poisons - madame de Montespan : "Le lieutenant de police La Reynie peina à trouver des preuves autres que des témoignages parfois farfelus. À l’accusation d’empoisonnement s’ajoutèrent d’autres : meurtres d’enfants lors de messes noires dites par des prêtres débauchés (dont Étienne Guibourg), profanations d’hosties ou même fabrication de fausse monnaie.") mais là je m'égare...

De toute époque on craint la sorcellerie, on a peur de ce qui se trouve de l'autre côté, on a peur des personnes différente ou faisant des choses "extraordinaire", pourquoi cette peur si c'était des don venant du "ciel". Pourquoi le rejet de l'occultisme dans les grandes religions monothéiste? alors que dans les religions polythéiste, il y a des branches ésotérique (bouddhisme japonais -> Shingon ; Shintoisme -> Onmyodoo ... ou les rites de mésopotamies, d'amérique centrale et autre). Des pays que tout séparé, des peuples qui n'ont pas eut de contacte pendant des siècles, comporte des croyances similaires (également dans le nombre de déités pour certaines religions) et des attribution similaire pour des dieux... (je m'égare encore?) nous avons donc tout en main pour recconnaitre la réalité des capacités "occultes" et "parapsychologique", alors pourquoi continuons nous de les rejeter? En sachant ce que la science apporte au monde (nucléaire, missile, pollution, maladie, insécurité...) qu'arriverait-il si nous développions nos capacités? (et la j'ai la vision de shinsekai yori (très bon animé) qui nous donne une petite vision de ce qui pourrait arrivé?)

De plus je pense que nous avons des prédisposition par rapport à notre nature et notre vision du monde. Quelqu'un qui a peur du noir par exemple, sera freiner pour ce qui touche aux esprits, car la peur du noir viens de la peur de ce qui pourrait se trouver dans l'obscurité et non de l'obscurité elle même (par exemple j'ai peur de marcher dans le noir dans un lieu que je ne connais pas si je suis pied nus... des vrai tête chercheuse d'angle de meuble mes doigts de pieds ... ) quelqu'un qui ne supporte pas le contacte physique serait doué en magnétisme?

Pour résumé, je pense que nos capacités et les inégalités dépende du conditionnement psychologique, du contexte social et familial, de l'époque et des personnes que l'on croise. (de ce que l'on vois aussi et de nos vécus). Et pour les "facilités" je pense que cela vient de notre nature profonde, de notre comportement, de notre vécu et de notre vision des choses.

-> Utilisons-nous vraiment que 10% du cerveaux?

Alors là c'est encore autre chose... qu'est-ce que l'on veut dire par là? est-ce d'un point de vue physique, ou psychologique?
Car soyons honnête, nos cerveaux fonctionne entièrement du points de vue neurologique...

wikiTime :

Le neurologue Barry Beyerstein propose sept types de preuves qui réfutent le mythe des dix pour cent :

_ Les études des lésions cérébrales : si 90 % du cerveau étaient inutilisés, alors les lésions cérébrales de ces zones ne devraient pas détériorer son fonctionnement. Au contraire, il n'existe presque aucune zone cérébrale dont la lésion n'est pas incapacitante. De plus, une légère lésion dans des zones très petites peut avoir de lourdes conséquences.

_ L'évolution : le cerveau représente un coût énorme comparativement au reste du corps, en termes de consommation de dioxygène et de nutriments. Il peut nécessiter 20 % de l'énergie corporelle – plus que tout autre organe – alors qu'il ne représente que 2 % de la masse corporelle. Si 90 % étaient inutiles, un cerveau plus efficace et plus petit aurait représenté un avantage sélectif énorme. En conséquence, le processus de sélection naturelle aurait éliminé les cerveaux inefficaces.

_ Imagerie cérébrale : les technologies telles que la tomographie par émission de positrons (TEP) et l'imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf) permettent de suivre l'activité cérébrale d'un humain vivant. Elles démontrent que chaque partie du cerveau est en activité, au moins partiellement, même pendant le sommeil. Les seules zones qui sont inactives sont des zones lésées gravement.

_ Localisation des fonctions : au lieu d'être un ensemble qui agit d'un seul tenant, le cerveau possède des zones différentes qui effectuent différents traitements de l'information. Les dizaines d'années de recherches effectuées dans la cartographie fonctionnelle cérébrale n'ont pas révélé de zone sans fonction.

_ Analyse micro-structurale : dans la technique d'enregistrement unitaire, les chercheurs introduisent une électrode minuscule dans le cerveau pour enregistrer l'activité d'une seule cellule. Si 90 % des cellules étaient inutilisées, cette technique l'aurait mis en évidence.

_ Études métaboliques : une autre technique scientifique comprend le suivi des molécules de 2-deoxyglucose (en) marquées radioactivement. Si 90 % du cerveau était inactif, alors ces cellules inactives seraient mises en évidence en blanc dans cette scintigraphie du cerveau. Là encore, cette technique ne montre pas un tel résultat.

_ Les maladies cérébrales : les cellules du cerveau qui ne sont pas utilisées ont tendance à dégénérer[citation nécessaire]. En conséquence, si 90 % du cerveau étaient inactifs, l'autopsie des cerveaux des adultes aurait dû révéler une dégénérescence majeure.


Donc du point de vue que le cerveau fonctionne correctement, peut-on affirmé que la cause est psychologique et malgrès une connexion optimale des blocages inconscient sont la cause d'une utilisation de nos capacités à seulement 10% ?

les connexions se font --> le cerveaux tourne à 100% ---> blocage psychologique + incompréhension ---> utilisation consciente de 10% ?


Vous avez lus jusqu'au bout ???? chapeau !!
_________________
If power corrupts and absolute power corrupts absolutely, then the omnipotent creator of heaven and earth must be the most evil sonof-a-bitch who ever lived.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 10 Oct 2017 - 04:28    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
MAGNOLIA
Maître

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2014
Messages: 2 873
Sexe: Féminin
Sagittaire (22nov-21déc) 狗 Chien

MessagePosté le: Mar 10 Oct 2017 - 08:26    Sujet du message: un don ou une "zone débloqué du cerveau"? Répondre en citant

Merci pour ce sujet.

Je vais te donner mes impressions. Elles risquent de ne pas suivre le déroulement de ce que tu as mis.

Les dons et ou facultés que nous développons ou que nous possédons, c'est-à-dire ce que l'on appelle "l'inné", sont les acquis de nos vies antérieures.
Nous n'avons donc pas tous le même avancement.

Je ne suis pas sûre que nous n'utilisons que 10 % des capacités de notre cerveau. A quoi serviraient les 90 % restants et comment sont réellement évalués ces fameux 10 %. Cela ne concernerait-il que les capacités basiques ? Le reste correspondant à des capacités/facultés hors normes.

La Société nous enferme et nous envoie une multitudes d'informations afin de nous empêcher de réfléchir et cherche à nous mettre dans un moule. Conditionnement psychologique.

Sortir de ce modèle revient à dire qu'une prise de conscience émerge afin d'arriver à penser par nous-même sans être parasité par le monde qui nous entoure.

Tous les cerveaux sont constitués de la même façon. Mère Nature fait bien les choses.

Ce qui nous différencie les uns des autres, c'est que notre corps physique est habité par une entité ou esprit est c'est là qui fait toute la différence.

Il y a des zones bien sûr non exploitées qui ne peuvent être vues par l'imagerie du cerveau.

Les capacités et facultés extra-sensorielles ou paranormales ne sont pas détectées hors contrôle de la machine ou bien des zones du cerveau sont-elles plus actives que d'autres et recèlent ces "fameuses" facultés sans le savoir.
_________________
A vouloir tout savoir, on finit par se perdre surtout si on n'est pas prêt à recevoir l'information et à en avoir la compréhension de son interprétation.
RECEVOIR UN SAVOIR ET SAVOIR LE RECEVOIR
Revenir en haut
Nogh
Apprenti

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2016
Messages: 124
Sexe: Féminin
Capricorne (22déc-19jan) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mar 10 Oct 2017 - 10:10    Sujet du message: un don ou une "zone débloqué du cerveau"? Répondre en citant

je suis tout à fait d'accord avec toi. lorsque je parle de vécu et de nature d'une personne je parle non seulement de cette vie mais aussi des précédentes.

Mais je ne pense pas que la prédisposition de par les vies antérieurs soient suffisante pour déclencher les capacités. Certaine personne on débloqué des capacités fantastique et une maîtrise admirable lors de précédente incarnation mais dans leur vie présente peuvent avoir pris un tout autre chemin, et ne pas les "débloqué".

Tu soulève un point très important en parlant de l'esprit qui fait toute la différence, et je pense que les 10% n'appartiennent pas au corps physique mais à l'esprit.
Car le cerveau, l'organe, est utilisé dans les moindres recoin qu'on le veuille ou non, les connexions neurologiques nécessaire au bon fonctionnement du corps (organes, gestes, réfléxe...) sont toute opérationnel.

Mantak chia, parle de l'organe sexuel en tant que deuxième cerveau, mais ne serais-ce pas plutôt le troisième? Le deuxième étant l'esprit lui même?
_________________
If power corrupts and absolute power corrupts absolutely, then the omnipotent creator of heaven and earth must be the most evil sonof-a-bitch who ever lived.
Revenir en haut
MAGNOLIA
Maître

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2014
Messages: 2 873
Sexe: Féminin
Sagittaire (22nov-21déc) 狗 Chien

MessagePosté le: Mar 10 Oct 2017 - 10:46    Sujet du message: un don ou une "zone débloqué du cerveau"? Répondre en citant

Je voudrai ajouter quelque chose qui me vient justement à l'esprit :
Le cerveau est un émetteur/récepteur. Il reçoit de petites ondes comme de grandes ondes. Les 1ères concerneraient le corps physique tant que les 2èmes le mental avec tout ce qui va avec.

Au vu de ce que tu mets, je pourrais préciser que d'une vie à l'autre l'entité ou esprit vient se réincarner en fonction des besoins qu'il aura dans cette vie-ci pour correspondre au mode de vie actuel. Mais il ne perd rien.

On parle du deuxième cerveau en ce qui concerne le ventre qui possède des neurones et est en relation avec notre cerveau.

Par expérience, je me suis rendue compte que mon deuxième cerveau se mettait en rapport avec mon mental car lorsque je fais mes courses il y a des aliments que mon corps physique refuse. Il a des ressentis que j'écoute car il a ses raisons.

Je ne vois pas de troisième cerveau.

Il est exact que les 10 % appartiennent à l'esprit, ce que j'appelle entité. Mais, je suis par nature réfractaire aux chiffres. La plupart du temps ils sont basés sur des données qui souvent auraient besoin d'être revues et corrigées. C'est comme les statistiques, on fait dire aux chiffres ce que l'on veut.

Il est un fait indéniable que les connexions qui se font par l'intermédiaire des neurones et des synapses par l'influx nerveux concerne le fonctionnement des organes.
_________________
A vouloir tout savoir, on finit par se perdre surtout si on n'est pas prêt à recevoir l'information et à en avoir la compréhension de son interprétation.
RECEVOIR UN SAVOIR ET SAVOIR LE RECEVOIR


Dernière édition par MAGNOLIA le Mar 10 Oct 2017 - 11:02; édité 1 fois
Revenir en haut
Nogh
Apprenti

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2016
Messages: 124
Sexe: Féminin
Capricorne (22déc-19jan) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mar 10 Oct 2017 - 10:59    Sujet du message: un don ou une "zone débloqué du cerveau"? Répondre en citant

oui, surtout qu'il est le siège de la conscience, et il me semble (je suis pas douée en matière de méditation et chakras) que Ajna à une utilité de récepteur justement, non?
_________________
If power corrupts and absolute power corrupts absolutely, then the omnipotent creator of heaven and earth must be the most evil sonof-a-bitch who ever lived.
Revenir en haut
MAGNOLIA
Maître

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2014
Messages: 2 873
Sexe: Féminin
Sagittaire (22nov-21déc) 狗 Chien

MessagePosté le: Mar 10 Oct 2017 - 11:05    Sujet du message: un don ou une "zone débloqué du cerveau"? Répondre en citant

J'ai justement répondu juste au-dessus.

Les chakras : corps subtils qui développent nos capacités et facultés.

Ils permettent de nous mettre en rapport avec des Plans invisibles. Je suis ce qu'on appelle une "channel" et j'ai développé des capacités et facultés.
_________________
A vouloir tout savoir, on finit par se perdre surtout si on n'est pas prêt à recevoir l'information et à en avoir la compréhension de son interprétation.
RECEVOIR UN SAVOIR ET SAVOIR LE RECEVOIR
Revenir en haut
Nogh
Apprenti

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2016
Messages: 124
Sexe: Féminin
Capricorne (22déc-19jan) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mar 10 Oct 2017 - 11:11    Sujet du message: un don ou une "zone débloqué du cerveau"? Répondre en citant

J'ai répondu trop vite hahaha

alors justement j'ai une question pour toi, il est possible d'accorder ses chakras de manière à atteindre un plan plutôt qu'un autre?
_________________
If power corrupts and absolute power corrupts absolutely, then the omnipotent creator of heaven and earth must be the most evil sonof-a-bitch who ever lived.
Revenir en haut
Asdriial
Spiritualiste célèbre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2014
Messages: 1 199
Sexe: Masculin
Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mar 10 Oct 2017 - 17:13    Sujet du message: un don ou une "zone débloqué du cerveau"? Répondre en citant

a voté, "autre".

Comme Magnolia, je suis absolument convaincu que les capacités que nous avons, tous domaines confondus, ésotériques, spirituelles ou dans n'importe-quel domaine auquel on peut être confronté, sont le résultat d'un certain nombre de vies antérieures, de vécu et d'expériences dans cette vie, et par conséquent ne nous met pas tous sur le même pied d'égalité.

En partant du principe que chaque cerveau à les même capacités que les autres cerveaux.

Ben déjà non. Clairement, non. Si certains arrivent à le conceptualiser, ce n'est pas mon cas. J'ai beau faire preuve d'ouverture d'esprit, je ne me résoudrai jamais à accepter l'idée que nous avons tous les mêmes capacités cérébrales, ésotérique ou pas.


-> pourquoi n'arrivons nous pas tous aux même résultat?

Parce-qu'on part pas tous du même point. Nous n'avons absolument rien de comparable les uns aux autres. Il n'y a pas d'échelle de compétences, de tableau récapitulatif des capacités, ou même de "lvl" pour les gamers. On n'évalue pas l'intelligence et les capacités d'un poisson à monter à un arbre.



-> pourquoi certain sont doué en voyance, en magnétisme, en vampirisme et j'en passe, et pas d'autre?

Meme réponse qu'au dessus. Certains l'ont déjà appris, d'autres l'apprendront, d'autres y passeront plusieurs vies à échouer avant d'effleurer la réussite.



-> Utilisons-nous vraiment que 10% du cerveaux? (ou moins pour certains wesh wesh )

Selon les données scientifiques, on peut donner une approximation. La terre était plate selon les données scientifiques, pendant longtemps. La Terre était au centre de l'univers selon les données scientifiques. La science n'est pas à écarter, il faut juste comprendre que ce qui est mesurable ne l'est que si on sait ce qu'on mesure et si on a les outils adéquats pour le faire. Et puis au fond, 10% ou pas, quelle importance?


-> comment ce fait-il que des personnes d'une même culture puissent avoir des avis si différent sur un même sujet?

Le vécu, les capacités d'analyser une chose en écartant l'émotionnel au profit du rationnel, la psychologie, le contexte socio-culturel familial et professionnel, la sensibilité, le sens logique, la place qu'occupe la personne dans son système etc etc.....

-> La modernité de notre société est elle un frein au développement de nos capacités cérébrale?

Oui et non. Les solutions de facilité comme l'accès à la nourriture, aux transports, aux échanges verbaux etc nuisent à l'humanité dans ses grandes lignes, mais d'autres de ces solutions comme l'accès au savoir, les progrès médicaux, l'accès aux résultats d'études sur les capacités cérébrales et l'impact de telle ou telle chose dessus nous donnent devraient nous permettre d'aller dans le bon sens. Le souci ne vient pas de la modernité, il vient de la bêtise humaine.

Certains seraient prêts à passer une éternité dans les plus grandes bibliothèques du monde, d'autres se suicident parce-qu'ils n'ont pas réussi à faire le bon selfie. L'humain a tout à portée de main (ou suffisamment) pour évoluer vers le haut, pour s'élever, dans tous les domaines. S'il choisi d'être fainéant, laxiste, matérialiste et égocentrique, ce n'est pas la faute de la modernité ou de la société, c'est lui le seul responsable.



EDIT: en passant, si on pouvait arrêter d'appeler ces capacités des "dons", ce serait une grande avancée pour l'humanité. Techniquement ça n'a rien d'un don, c'est quelque-chose qu'on a appris. Au quotidien, ce n'est en rien un don non plus. Nombre de personnes subissent au delà de l'imaginable ce que d'autres appellent de leurs voeux. Et enfin, ça donne une dimension de privilège complètement absurde, de laquelle découle une espèce de classement, de compétition entre les êtres. Untel a un don, unetelle n'en a pas, moi j'ai le don de alors que toi non blablablabla.... C'est naze.
_________________
Revenir en haut
MAGNOLIA
Maître

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2014
Messages: 2 873
Sexe: Féminin
Sagittaire (22nov-21déc) 狗 Chien

MessagePosté le: Sam 14 Oct 2017 - 09:11    Sujet du message: un don ou une "zone débloqué du cerveau"? Répondre en citant

Asdriial

Tu as bien développé tous les points.

En réponse à la question que Nogh m'a posée, je lui répondrais que la méditation sur un chakra permet de développer la capacité ou faculté qui va avec.
_________________
A vouloir tout savoir, on finit par se perdre surtout si on n'est pas prêt à recevoir l'information et à en avoir la compréhension de son interprétation.
RECEVOIR UN SAVOIR ET SAVOIR LE RECEVOIR
Revenir en haut
Renard
Référence spirituelle

Hors ligne

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 3 832
Sexe: Masculin
Verseau (20jan-19fev) 馬 Cheval

MessagePosté le: Lun 16 Oct 2017 - 09:37    Sujet du message: un don ou une "zone débloqué du cerveau"? Répondre en citant

J'ai aussi répondue "autre", je pense que qu'énormément de trucs viennent effectivement du cerveau mais je pense pas avoir pensé à tout donc pour ne pas me mouiller j'ai mis autre XD.


-> pourquoi n'arrivons nous pas tous aux même résultat? 


Je pense que cela dépend de notre évolution personnel et surtout de notre enfance ou de notre confiance en nous,
de notre capactié à écouter notre cerveau réptilien, etc...

-> pourquoi certain sont doué en voyance, en magnétisme, en vampirisme et j'en passe, et pas d'autre? 


J'ai plusieurs points de vues, un très ancré et un bien perché, je vais donc devoir expliquer les deux car je n'arrive toujours pas aujourd'hui à trancher...
Nan je ne veux pas trancher affin de garder une harmonie entre mes énergies d'ancrage et de spiritualité :


Coté ancré (vous n'allez pas aimer les gens!)
Voyance -> perception/intuition : un inconscient ayant un caractère de proie qui cincidérera que sa survie consiste surtout à voir venir les choses (plutôt qu'à vouloir tout maîtriser)... Sûrement assez fuyant en cas de danger.
Magnétisme -> développé par un inconscient qui base sa survie sur l'entraide, en cas de danger ce sera des personne qui aideront les autres pensant que l'union fait la force. Le fait que le magnétisme marche n'est qu'un persuasion du magnétiseur et un effet placebo du soigné.
Vampirisme -> effet placébo + manque de confiance en sois, une personne pensant pouvoir absorber l'énergie des autres pour booster la confiance en sois car il se prend pour un prédateur, au dessus des autres... Pour rester cohérent avec ses croyance il sent qu'il a plus d'énergie par effet placebo.
Voyage astral/Vie antérrieur positive/animal totem -> manque de confiance en sois besoin de s'inspirer de rêves pour se donner confiance.


Coté spirituel :
J'aime à croire que le cerveau a la capacité de maîtriser les énergies, se connecter à un inconscient collectif lui donnant réponses et lui permettant d'agir sur les choses.
Voyance-> connexion avec l'inconscien collectif, connection avec les énergies des gens (loi d'attraction), la voyance ne devient alors que la traduction de la loi d'attraction que la personne a créer ainsi que les messages de l'inconscient collectif et des guides.
Magnétisme-> encore une fois la capacité à maîtriser les énergies, enlevant les énergies négatives qui se sont fourrée à certains endroit du corps par rapport aux problèmes des chakras, des trauma du passé, etc... De l'autre l'inconscient du magnétiseurs qui explique à l'inconscient du patient commen se purifier lui même, etc...
Vampirisme -> encore une fois la capacité du cerveau à maîtriser les énergies.
Connaissance des vies antérrieures -> le cerveau qui se connecte à l'inconscient collectif.


Conclusion dans les exemples que tu as cité et par rapport à mes deux points de vue, tout viens du cerveau par rapport aux exemples cités!
Si j'ai voté autre (après avoir beaucoup réfléchis à la question) c'est parce que tout n'est pas explicable par le cerveau genre :
-"On choisit où on va se réincarner affin d'avoir une évolution otpimal" -> C'est l'âme qui choisis il n'y a pas de cerveau entre deux vies.
Je pourrais trouver d'autres exemples mais j'ai pas envie d'y méditer des heures car j'ai trop de choses à faire là.
-> Utilisons-nous vraiment que 10% du cerveaux? (ou moins pour certains wesh wesh 
 )

Non, on en utilise parfois plus (quand on dors, que l'on médite profondément, Les EMC, etc...), parfois moins.

-> comment ce fait-il que des personnes d'une même culture puissent avoir des avis si différent sur un même sujet? 

Passés différents, éducations différentes, expériences différentes, gènes différents, caractère différent, etc...

-> La modernité de notre société est elle un frein au développement de nos capacités cérébrale?
Non


Voilà j'ai fait un gros pavé!!! Twisted Evil
_________________


membre ascensionné, femme du forum et coyote girl privé des FEA 2016
Revenir en haut
Austrlitz36
Apprenti

Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2017
Messages: 169
Sexe: Masculin
Bélier (21mar-19avr) 猴 Singe

MessagePosté le: Lun 16 Oct 2017 - 18:42    Sujet du message: un don ou une "zone débloqué du cerveau"? Répondre en citant

J'ai pas tout lu désolé, mais je vais te montrer l'exemple de l'ordinateur, pour une comparaison notable;

L'homme invente l'ordinateur à l'image de son cerveau, plutôt même de son corps entier.
En fait si on voulait créer un être humain, ça serait comme fabriquer cette machine, auquel il manquerait juste le "Je pense donc je suis".

Bref tout ça pour dire qu'un ordinateur peut par exemple lire énormément de logiciels existants, ainsi que ceux qui n'existent pas encore (les potentiels).
Alors si la définition de 100% inclue déjà tous ces logiciels, on ne peut l'utiliser au max de ses capacités.

Donc peut-être que le cerveau peut télécharger plein de facultés (ce qui aurait pu se passer lorsque des extraterrestres auraient apporté leur savoir aux hommes (pyramides, l'Atlantide,.. tout ça)), mais qu'en attendant, il peut pas les inventer.
_________________
Nos yeux voient tout, sauf la vérité.
Depuis que je sais le bonheur impossible, je suis heureux
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:57    Sujet du message: un don ou une "zone débloqué du cerveau"?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Ésotérique Index du Forum -> Ésotérisme / Paranormal / Occultisme -> Parapsychologie -> Discussions sur la parapsychologie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom
referencement
Meilleur du Web : Annuaire des meilleurs sites Web. Referencement gratuit Classement de sites - Inscrivez le vôtre! Annuaire voyance