Le Forum Ésotérique Index du Forum
Le Forum Ésotérique
De la Parapsychologie aux Sciences Hermétiques, en passant par la magie, le spiritisme, la spiritualité, etc.
 
Le Forum Ésotérique Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Rites des Blòts.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Ésotérique Index du Forum -> Ésotérisme / Paranormal / Occultisme -> Magie -> Magie Celtique et Druidique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Veigsidhe Karvgwenn
Spiritualiste en vogue

Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2016
Messages: 972
Sexe: Masculin
Capricorne (22déc-19jan) 鼠 Rat

MessagePosté le: Mer 3 Jan 2018 - 10:49    Sujet du message: Rites des Blòts. Répondre en citant

Rites - Blót / Blétsung / Bletsian:
Par la Sorcière (Volvä) Lady Shadow

Blót est le plus connu de nos trois rites sacrés. Fondamentalement, blót signifie "sacrifice"; mais pas de sacrifice dans le sens de donner quelque chose. Quand nous sacrifions aux dieux, nous partageons avec eux.

La plupart des blöts sont aux dieux, mais certains païens sacrifient aussi aux ancêtres et / ou aux "landwights" (Landvaettir) = Les Esprits de la Nature.

La forme de base du sacrifice pour les païens anciens était de tuer un animal vivant, et dans les langues scandinaves modernes, le mot «tache» signifie toujours «massacre». L'animal était offert aux dieux et partagé avec eux par tous ceux qui le mangeaient. Le sacrifice d'animaux vivants n'est manifestement pas réalisable pour la plupart des païens modernes, et beaucoup ne voudraient pas le faire. Ainsi, au début du renouveau païen aux États-Unis, dans les années 1970, quelqu'un a eu la brillante idée de substituer un sacrifice de boisson, qui peut être encore plus facilement partagé que la viande.

Dans la panse américaine, la plupart des boissons sont de boisson; l'hydromel est préféré, mais toute boisson alcoolisée ou non alcoolisée peut être utilisée. Beaucoup croient qu'il est préférable de se tourner vers quelque chose de relativement cher, mais comme il est partagé avec les dieux, il est important que ce soit quelque chose que l'on aime à boire. Certains croient que seules les boissons alcoolisées sont acceptables (puisque un passage de la tradition dit qu'Óðinn / Woden vit du vin), mais il y a une école de pensée selon laquelle les Vanir préfèrent l'eau de source et que les wights, pour ceux qui les aiment, pas comme l'alcool et veut du lait. Pour ceux qui ne peuvent pas boire d'alcool - les femmes enceintes, les alcooliques, les enfants et les allergiques - soit embrasser la corne au lieu de boire, ou de préférence, utiliser du jus de fruit ou une autre boisson non alcoolisée. (De nombreux groupes fournissent une seconde corne pour les non-buveurs.)

En Europe continentale, il est courant d'offrir à la fois de la nourriture et des boissons ensemble. Ou on peut ensuite conserver la nourriture pour le veizla / húsel, comme cela se fait habituellement aux Etats-Unis.

Il est parfaitement acceptable, et attesté dans le savoir, qu'une personne puisse être seule. Un passage de Hávamál se traduit communément par "Mieux vaut ne pas être trop bourré que trop", mais peut aussi être interprété comme une mise en garde contre un mauvais "mauvais" mauvais usage - soit incorrect, soit mauvais. La plupart seraient d'accord pour dire que ce n'est pas une bonne idée de le faire à contrecœur, de façon abstraite ou par simple sens du devoir; d'autant plus que les dieux ne nous ont pas donné de règles sur la fréquence à laquelle nous devons ou ne nous ont pas poussé à le faire plus souvent, alors c'est vraiment notre décision de le faire.

La plupart des païens préfèrent se servir de l'hydromel et d'une corne à boire; dans un groupe blót, le cor est passé dans le sens des aiguilles d'une montre autour d'un cercle. (Traditionnellement, la personne qui le remplit s'appelle la Valkyrie, car apporter un verre à l'Einherjar dans Valhalla est l'un des travaux des valkyries.) Mais ni l'un ni l'autre n'est nécessaire. On peut éventuellement utiliser n'importe quelle boisson (ou n'importe quel aliment) et n'importe quel type de récipient à boire.

Les anciens païens ont également bloqué des armes et d'autres pillages pris au combat. Les païens modernes offrent parfois des bijoux, des bonbons (on dit que Freyja / Freo aime les menthes et les offrandes dorées ainsi que l'or), les œuvres d'art et la poésie. Les offres devraient être consommées, car la nourriture et les boissons sont consommées. Les armes ont été jetées dans une tourbière ou un étang. Les païens modernes utilisent souvent le feu pour recevoir des bijoux, des sculptures sur bois et le papier sur lequel sont écrits des poèmes. Ou ils peuvent être jetés dans l'eau.

Beaucoup de groupes sont dirigés par un goði / gyðja (wéofodthegn / wéofodthignen), mais ce n'est pas nécessaire et parfois le titre se réfère simplement à la personne qui dirige un blót particulier.

Les groupes peuvent être très ornés, impliquant des participants vêtus, une procession initiale, de longues bénédictions et offrandes aux landwights, de la musique enregistrée, du chant, une ou plusieurs lectures, une adresse ou une interprétation par le goði / gyðja, et / ou des segments dans l'un des les vieilles langues. Mais fondamentalement, il ne comprend que trois étapes: sanctifier, héler et offrir. Voir mon essai séparé sur le baptême; mais notez que quelques païens, particulièrement les païens anglo-saxons, prennent soin de sanctifier les offrandes en plus de l'endroit. La lecture et / ou la discussion, le cas échéant, viennent après le sacre et ont pour but principal de mettre tout le monde dans l'ambiance de se concentrer sur les dieux. Puis on salue le dieu ou la déesse à qui l'on souhaite offrir, en se rappelant peut-être un ou plusieurs de ses actes ou de ses noms, en ajoutant peut-être une prière personnelle. Puis on offre. Dans un groupe blót, ces étapes sont répétées par chaque personne autour du cercle: tout le monde salue un dieu ou une déesse et offre alors (à une boisson standard, en levant la corne ou un autre récipient de boire en l'honneur de quelqu'un qui salue, puis en buvant). Quelques-uns sont à une seule divinité, mais généralement il y a plus d'un tour (trois sont le nombre standard) et autant de dieux et de déesses que les présents souhaitent honorer. La grêle ne doit pas être considérée comme une invocation, mais comme une dédicace, nommant le dieu ou la déesse à qui le don est destiné. Donc, il n'a pas besoin d'être crié, bien que particulièrement à l'extérieur, c'est commun. mais généralement un blót implique plus d'un tour (trois est le nombre standard) et autant de dieux et de déesses que les présents souhaitent honorer. La grêle ne doit pas être considérée comme une invocation, mais comme une dédicace, nommant le dieu ou la déesse à qui le don est destiné. Donc, il n'a pas besoin d'être crié, bien que particulièrement à l'extérieur, c'est commun. mais généralement un blót implique plus d'un tour (trois est le nombre standard) et autant de dieux et de déesses que les présents souhaitent honorer. La grêle ne doit pas être considérée comme une invocation, mais comme une dédicace, nommant le dieu ou la déesse à qui le don est destiné. Donc, il n'a pas besoin d'être crié, bien que particulièrement à l'extérieur, c'est commun.

De nombreux groupes sont tenus à l'extérieur, autour d'un feu. Il y a peut-être un autel à l'extrémité nord, où se tient la personne qui dirige les blót et où les offrandes de boisson sont sanctifiées. Lorsque la corne doit être remplie à partir d'une nouvelle bouteille, ce qui reste dans elle est souvent versé dans le feu comme une offrande aux lutteurs. Cela peut également être fait à la fin du blót. L'autre façon de finir un blót est de verser sur le sol sous un arbre; souvent une part de boisson est versée dans un bol chaque tour et utilisé à cette fin. Dans un intérieur, le reste de la corne, ou une part de chaque boisson dans une boule solitaire, est versé dans un bol et le bol est versé à l'extérieur après.

Les bols de Blót, comme les récipients à boire, ne doivent pas être fantaisie; s'ils le sont, le sentiment général est que le métal ou le bois sont les meilleurs, la céramique n'est pas si bonne et le plastique moins bon.

Une étape facultative dans un blót, en particulier un groupe, est asperger. Après les offrandes, un brin de feuilles persistantes est trempé dans le bol de blót et utilisé pour saupoudrer chaque participant comme une bénédiction.

Voici un guide pour la première fois que j'ai écrit il y a quelques années. Ceux qui utilisent autre chose que la terminologie du vieux norrois et les noms des dieux devront traduire, par exemple Thor à Thunor ou Donar.

Guide de base de Marion à Blót

Tu auras besoin de:

Une source de feu qui restera allumée: à l'intérieur, allumettes et une bougie; à l'extérieur, un briquet ou des allumettes et une lanterne à l'épreuve des courants d'air.

Quelque chose à sacrifier: boisson et / ou nourriture et / ou bibelots. Traditionnellement, la boisson devrait être alcoolisée, mais cela n'a pas d'importance, et cela devrait être quelque chose que vous aimez; vous le partagerez avec les dieux. Le jus de fruit et le lait sont des alternatives à l'alcool. Chocolat, fruits, menthes, un gâteau (en particulier celui que vous avez cuit), et le steak sont quelques idées pour les offres de nourriture. Les anciens païens ont abattu un animal mais les dieux ne s'y attendent pas de nos jours, surtout pas à ses premiers pas. Non-consommables peuvent inclure un bracelet ou une œuvre d'art que vous avez faite, comme un dessin ou un poème.

Un bol de taille moyenne à grande si vous offrez une boisson ou une nourriture gloppy. Un bol à mélanger fonctionne bien. Le métal est le meilleur, le plastique le moins bon.

Une corne à boire ou un verre à vin si vous sacrifiez une boisson. Un autre type de verre fonctionnera également.

En option: une sorte de table basse (comme une table de chevet) pour servir d'autel.

En option: un brin à feuilles persistantes.

Objets supplémentaires si vous vous bloquez pour la première fois dans un endroit particulier:
* une source de feu qui peut être tenue dans la main pendant un certain temps (un briquet Zippo, pas d'allumettes ou un briquet plus chaud, une lampe lanterne ou ouragan)
* un peu de farine de maïs si vous êtes dans les Amériques, ou une autre offre traditionnelle à la culture indigène si vous êtes au Moyen-Orient, en Asie ou en Australasie

Où se garer:
Soit à l'extérieur dans un endroit isolé et / ou beau (à côté de l'eau est préférable si vous souhaitez sacrifier quelque chose comme des bijoux, si vous sacrifiez de la nourriture ou de la boisson), ou à l'intérieur dans n'importe quel endroit pas déjà dédié à d'autres dieux. Vous aurez besoin de savoir quelle direction est au nord. Il est traditionnel de placer l'autel de sorte que vous soyez face au nord si vous êtes seul, mais pas nécessaire.

Quoi porter:
Tout est propre. Pieds nus et avec les cheveux non liés est agréable. Aucun vêtement spécial n'est nécessaire. Les gens ne sont pas d'accord sur le fait de savoir si c'est correct de porter une lame; vous n'en avez pas besoin, en tout cas.

Préparation avant de partir pour la première fois dans un endroit particulier:
Si personne n'a bloqué dans un endroit particulier avant vous, autant que vous le sachiez, vous devez préparer l'endroit la première fois que vous l'utilisez. Vous n'êtes pas obligé de répéter cette étape ou de l'annuler une fois que vous avez terminé.

Si vous n'êtes pas situé dans l'un des pays traditionnellement germaniques, offrez d'abord une offrande aux landwights locaux (esprits des lieux et des ancêtres qui y sont liés), et demandez leur permission d'inviter vos dieux à l'endroit. Si vous êtes dans les Amériques, la farine de maïs est une bonne offre: quelques pincées ou un petit bol, posé sur le sol ou quelque part dans la pièce où il ne sera pas dérangé (et à la fin de la journée, posez-le sur le sol à l'extérieur).

Au nord de la zone, vous allez entrer, face au nord, feu léger et le lever dans votre main. En regardant vers le nord, dites: «Thor, sanctifie cet endroit.» En regardant vers l'avant et vers le haut, tournez à droite et marchez dans le sens des aiguilles d'une montre autour de la zone. À chaque coin, faites face à l'extérieur et répétez la demande à Thor. Faites un circuit complet, puis marchez jusqu'à l'endroit où vous serez debout lorsque vous recommencerez à dire la même chose. Le feu doit rester allumé dans votre main; si elle s'éteint, vous devez l'arrêter et la rallumer. Vous avez maintenant créé un espace sacré, un vé, et invité les dieux à venir vous rendre visite. Vous n'avez pas besoin d'une autre protection, mais il y a des formules plus compliquées. Une fois que vous avez fait ceci, vous devriez éviter les bruits corporels désagréables jusqu'à ce que vous ayez fini le blót, et vous ne devriez pas prier aux dieux non-germaniques au blót.

Si vous utilisez un autel et qu'il n'a pas été utilisé auparavant, agitez le feu lentement sur toute la surface et demandez à Thor de sanctifier l'autel.

Mettez le feu sur l'autel ou à vos pieds à côté de ce que vous allez offrir.

Que faire:
Passer le récipient de boisson, la plaque de nourriture et / ou l'autre offrande sur le feu et dire: «Thor, sanctifie cette offrande» pour tous les objets que vous avez.

Versez une portion de boisson dans votre corne ou votre verre, élevez-la devant vous et dites «Je veux offrir cette boisson à ...» et nommez un dieu ou une déesse. Visualisez le dieu ou la déesse. Sentez-le près de vous. Pour vous aider à faire cela, vous voudrez peut-être énumérer certaines de ses réalisations, d'autres noms, ou des surnoms. Vous voudrez peut-être rendre l'expérience plus significative en récitant ou en lisant la tradition ou en parlant de votre propre poésie. La poésie elle-même peut être votre offrande. Ou vous pouvez élever une assiette de nourriture ou un bijou et offrir cela. Quand vous ressentez la présence de Dieu ou de la déesse, priez si vous en ressentez le besoin. Ensuite, prenez un verre de la corne ou du verre ou une bouchée de la nourriture. Levez la main haute avec le reste de la boisson ou de la nourriture ou l'autre offrande, et dites "Salut!" Et le nom de Dieu ou de la déesse. Fortement c'est mieux, mais vous les saluez sans les invoquer, alors ne criez pas. Et attendez au moins un moment, plus longtemps si vous vous sentez bien.

Verser le reste de la boisson ou de la nourriture gloppy dans le bol d'offrande. Posez la plaque si la nourriture n'est pas glissante. Jetez le bracelet ou une autre bibelot dans l'eau ou dans les buissons, ou à l'intérieur, posez-le sur l'autel ou à vos pieds pour être donné de cette façon plus tard. Vous voudrez peut-être dire "Il est donné" pour clarifier que c'est une offrande.

Si vous voulez obtenir plus d'une divinité (habituellement trois avec une cannette de bière), versez une autre portion ou prenez une autre bouchée ou soutenez une autre offrande, et répétez.

Optionnellement, prenez le brin de feuilles persistantes, ou votre doigt, trempez-le dans ce qui est dans le bol d'offrande et saupoudrez-le sur la tête avec. Ou vous pouvez juste dire "Salut les dieux et les déesses!"

Si possible, laissez le bol et / ou la plaque sur l'autel pendant un moment. Mais enlevez les contenants de boissons vides immédiatement.

La dernière étape consiste à verser le contenu du bol ou à mettre de la nourriture sur la plaque quelque part sur le sol ou dans l'herbe, ou à jeter votre offrande dans l'eau ou dans les buissons si ce n'était pas de la nourriture. En faisant ceci, vous pouvez dire:
"Des dieux à la terre pour nous,
de nous à la terre aux dieux.
Un cadeau pour un cadeau.
Salut aux dieux et aux déesses! "

Vous n'avez pas besoin de re-sanctifier l'endroit ou l'autel à moins qu'ils ne s'habituent à d'autres dieux avant votre prochaine étape

Spurce: https://thenocturnalcauldron.ning.com/groups/the-old-ways/forum/rites-blot-…
_________________
-" L'innocent est celui qui subit le mal, contrairement au juste, qui va au devant d'un mal pour le combattre." -Sagesse Druidique-
-" Un boiteux monte a cheval, un manchot garde les troupeaux. Un sourd fait assaut d'armes et rend service.
Mieux vaut être aveugle que brûlé, un mort n'est utile a personne." -Hàvamàl : 71- (l'Edda Poètique)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 3 Jan 2018 - 10:49    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Ésotérique Index du Forum -> Ésotérisme / Paranormal / Occultisme -> Magie -> Magie Celtique et Druidique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom
referencement
Meilleur du Web : Annuaire des meilleurs sites Web. Referencement gratuit Classement de sites - Inscrivez le vôtre! Annuaire voyance