Le Forum Ésotérique Index du Forum
Le Forum Ésotérique
De la Parapsychologie aux Sciences Hermétiques, en passant par la magie, le spiritisme, la spiritualité, etc.
 
Le Forum Ésotérique Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Rituel du Druidisme du Nord pour le passage a l'âge adulte.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Ésotérique Index du Forum -> Spiritualité -> Cultes et Croyances -> Druidisme
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Veigsidhe Karvgwenn
Spiritualiste débutant

Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2016
Messages: 612
Sexe: Masculin
Capricorne (22déc-19jan) 鼠 Rat

MessagePosté le: Dim 28 Mai 2017 - 16:31    Sujet du message: Rituel du Druidisme du Nord pour le passage a l'âge adulte. Répondre en citant

Rituel du Druidisme du Nord pour le passage pour enfants / jeunes adultes:

Ce rite a faire pour vos enfants ou des membres de votre famille, le Druide qu'il soit dans un groupe ou solitaire connaît l'importance des rites de passage pour nous aider à nous ancrer dans notre spiritualité et notre sens de soi, aussi pour finalement avancer dans la spiritualité choisie par le ou les membres de la famille et pour celle de l'ensemble de votre famille (Clan).
C'est une façon très tribale de faire des choses, je pense, pour commémorer les changements de vie avec le rituel. Je sais que tout le monde n'est pas d'accord ou ne voit pas le besoin, mais pour ceux qui le font ... 
 Ce rituel peut être fait pour les filles et les garçons, mais il y a de la flexibilité pour être retravaillé, écrivez vos propre rite c'est mieux.
Ce premier rituel est un rite de passage pour une jeune fille entrant dans l'âge adulte. Personnellement, je suggère de le faire au début des règles, soit environ 12 ou 13 ans. Pour un garçon environs au même age ou alors des que sa voix commence a changer, a muer.
Avant le rituel, la jeune fille (ou le jeune garçon) doit faire face à un défi; Cela peut inclure la résolution d'une énigme, faire quelque chose à la main qui conteste ses compétences, ou trouver quelque chose de caché. Adapter cette épreuve a votre enfant. Par exemple les filles étaient elle aussi des guerrières,
Une Shieldmaiden en Old Norse : « Skjaldmær », en Danois : «Skjoldmø» en Norvègien: « Skjoldmøy» ou en Suédois: «Sköldmö». Dans les Mythologies Scandinave et donc chez les Norse-Gael (Ecossais du Nord) la femme qui avait chosie de se battre comme un guerrier. Elles sont souvent mentionnés dans des Sagas. Les Femmes dans cette culture sont le présent, le passé et l'avenir des hommes, a juste titre car telles les Déesses ou les Valkyries, elles étaient capable d'apporter la vie et la mort.

«-Une femme peut filer un cordon ombilical primitif en son sein à travers lequel elle passe l’énergie vitale au futur.»–Melissa Raphael- ( Auteur et Enseignante en Théologie Païenne et Monothéiste)

Par contre chez les Nordiques la féminité pour une fille, qui devient une femme était quelque chose d'innée alors que la virilité êtait différente, La virilité n'était pas quelque chose dans l'âge viking, c'était quelque chose qu'un garçon devait gagner. Au cours de plusieurs années, les jeunes mâles nordiques ont été informés et ont montré ce dont ils avaient besoin pour devenir hommes. Un homme Viking devait prévoir et protéger sa famille, et les hommes vikings ont pris très au sérieux le travail de préparer leurs fils pour la virilité.
Selon les plus anciens livres de droit scandinaves, un garçon était légalement considéré comme adulte à l'âge de 12 ans, mais généralement, un garçon était considéré comme un homme à l'âge viking après avoir passé 15 hivers. En Islande, un jeune homme a été considéré comme un adulte quand il était « hestefør og drikkefør », ce qui signifie qu'il était capable de monter à cheval et de pouvoir participer à la la chasse et a la consommation de bière avec les autres hommes. Bon on doit s'intéresser a cette approche mais garder a l'esprit que l'on n'est plus a l'ancienne époque des Vikings et des Celtes, L'alcool c'est a partir de la majorité a 18 ans. Mais pourquoi pas faire un hydromel sans alcool de votre propre préparation pour cette ocation spéciale.
Dans l'Age Viking ancien de Scandinavia, une paire supplémentaire de mains aidant à la ferme était un véritable avantage, alors, dès la petite enfance, les garçons avaient des tâches quotidiennes qui devaient être menées de façon responsable. Il y avait beaucoup de compétences essentielles qu'un garçon devait acquérir, et ces compétences étaient enseignées par des pères, des frères, des oncles et d'autres hommes adultes dans et autour de la famille. L'âge ne signifiait pas automatiquement qu'un garçon avait ce qu'il fallait lui pour être considéré comme un homme par ses pairs, alors les jeunes hommes devaient prouver leur valeur. Il devait prover qu'il était capable de subvenir aux besoin de la famille et qu'il pouvait aussi être capable de venir en aide au Clan, ou au Jarl (le chef de Clan).
Le rituel de passage devra tenir compte de ce que représsentait ce rituel chez les Ancien Norse-Gael, (les Celto-Scandinaves) alors faite lui surmonter une épreuve ou un défi, mais pas quelqiue chose d'éxtrémement compliquer ou de trop dur a réaliser a son âge. Le défi devrait être difficile mais pas impossible.  Je préconise de lui faire écrire un poème qu'elle chantera devant les membre de sa famille. Mais sa peut être une autre création artistique. Oui une épreuve, de « quête » par exemple aller chercher les yeux bandés des armes sous un dolmen au soleil couchant. Sous le regard du Druide qui surveillera que tout ce passe bien. Cette approche sera celle du Gurrier ou de la Guerrière, ensuite on peut faire d'autre chose, a vous de faire ce rituel pour votre enfant, au mieux pour lui. Les Amérindiens on un rituel comparable dans leur tradition.
  Préparez l'autel et l'espace rituel comme d'habitude; Place un bol d'eau sacrée sur l'autel.
Procédez à l'espace et appelez les ancêtres, les esprits de la terre et les Dieux pour assister au rituel. 
Les gens assemblés devraient former un cercle rugueux autour de l'autel, tandis que l'officiant et la fille se tiennent devant l'autel. L'officiant devrait demander à la fille son nom, pourquoi elle est venue avant l'assemblée, et si elle est prête à assumer son nouveau rôle au sein de sa famille. 
 La fille doit répondre honnêtement et de son cœur à toutes les questions, présenter la preuve qu'elle a réussi son défi, et si elle est prête à continuer, l'officiant doit prendre le bol d'eau et se laver légèrement les mains en récitant:

«-Je lave mes paumes,
Dans des douches de vin, 
Dans le feu lustré, 
Dans les trois éléments, 
Dans le jus des fruits des Dieux, 
Dans le lait de miel.
Au charmes de l'hydromel et de la mer. »


Le Druide Nordique fait ensuite quelque invocations (les Divinités avec lesquels il travail, ou les divinités favorites de la jeune fille).
Et quelque offrandes qu'il placera sur l'autel, on peut aussi faire une bénédiction du marteau, ou autre, (libre a vous d'adapter ce passage du rituel comme bon vous semble).
Ensuite, le Druide doit faire couler quelque gouttes de l'eau sacrée sur la tête de la jeune fille, une goutte pour chaque ligne de la bénédiction, quand elle est récité,  il dit :

La bénédiction pour une jeune fille :
"-Je place les neuf purs choix des grâces 
Dans votre juste visage amoureux, 
         La grâce de la forme, 
         La grâce de la voix , 
         La grâce de la fortune, 
         La grâce de la bonté, 
         La grâce de la sagesse, 
         La grâce de la générosité, 
         La grâce de l'honneur, 
         La grâce de la beauté de l'Awen, 
         La grâce du bon discours.
Nous partons à la prochaine marée pour la terre des Anciens, les landes et les forêts qui attendre de t'être de nouveau présenter. Toi qui rentre en ce jours dans le début du reste de ta vie, soit comblée et bénie. Que les eaux fraîches de la mer et des sources te comble de grâce, que les forces du vent et la profondeur du firmament te comble de grâce.
Puisse tu ne jamais connaître la misère ou la faim, la maladie ou la guerre.
Que les Dieux valeureux et puissant te guident et veillent sur toi.
Que Odin, Thor et Freya te soient favorable !!
Approche n'ait pas peur, il est temps pour toi de te soumettre au rite.
Tu réalisera que ton courage se révélera a toi en passent ce rite. " 


Pour une fille, ce rituel est quand même d'un très grande importance, car elle devient femme et c'est par elle que naitront les générations futurs du Clan. on peut aussi lui faire chanter le chant suivant ou un chant inspirer de celui ci :

Mon chant préféré de ces rituels est « Je suis Femme » :

« -Je suis Femme Je suis Esprit Je suis l’Infini dans l’âme Je n’ai pas de commencement Et je n’ai pas de fin Voila tout ce que je suis.  Prière à ma grand mère Doux vent, porte-la Espoir, protège-la Amour, garde-la Paix, bénis-la Porte ma gratitude Droit à son cœur Dépose-la dans ses mains Blottis la dans son corps Là où elle prendra racine et fleurira Puisse-t-elle savoir qu’elle est aimée Qu’elle est appréciée Qu’elle est soutenue Dans la grande toile de la réincarnation Le déploiement de la mémoire génétique Dans les silences et les histoires partagées Dans l’héritage qui se déploie Dans la Paix, l'Amour et la joie. Je suis Femme Je suis Esprit Je suis l’Infini dans l’âme Je n’ai pas de commencement Et je n’ai pas de fin Voila tout ce que je suis.»


A ce moment là, la jeune fille passe son épreuve, résolution d'une énigme, trouver quelque chose de cacher, ou faire quelque chose à la main qui conteste ses compétences. Le Druide restera a ses côtés durant cette épreuve, et serra la pour là guider, si elle n'y arrive pas il pourra par exemple si elle doit chercher quelque chose, comme un objet de la famille, (ou autre) lui donner des indications sous forme d'indices ou d'énigmes. Ensuite quand cela est fait on passe a la bénédiction.

À ce moment, le Druide doit placer le bol d'eau sur l'autel et se tenir au Nord, devant la jeune fille en disant: 

La consécration du passage :
«- Les ténèbres sont en ville,
Les ténèbres dans le monde des hommes,
Tu es le jeune Cygne qui serra blanc éclatant, 
Vas en paix parmi eux. 
Leurs cœurs sont sous ton contrôle, 
leurs langues sont sous tes pieds, 
Et ils ne prononceront jamais un mot cruels
pour vous offenser.
Leur miasmes ne peut attendre ce qui est juste et bon au regard des Dieux.
Tu es l'ombre dans la chaleur, 
Tu es l'abri dans le froid, 
Tu es les yeux sur l'aveugle, 
Tu es un employé du voyageur, 
Tu es une île en mer, 
Tu es une forteresse sur terre, 
Tu es la source dans le désert, 
Tu es la corne de bière et d'hydromel ancien.
Tu es en pleine santé ;
Tu es la pour aider les personnes en difficulté. 
Tu a en toi jeune fille la compétence de la fée faite femme,
Tu es la vertu de Brighid, le calme de la terre. 
Tu es la générosité de Danu, qui ne tarit jamais. 
Tu es la bonté de Boann, le chant des bardes 
Tu a la beauté de Brandwen et des Reines d'autrefois.
Tu a la tendresse d'Airmed, la douce. 
Tu a le courage de Morrigù, la forte. 
Tu es la bonté de Frigg l'épouse du grand sage Odin.
Tu a en toi le charme de la belle et forte Freya. 
Tu es la joie de toutes les choses joyeuses, 
Tu es la lumière du rayon du soleil, 
Tu es la porte du chef de l'hospitalité, 
Tu es la la plus grande flèche de l'orientation, 
Tu es l'étape du cerf sur la colline. 
Tu es l'étape du cheval de la plaine. 
Tu es la grâce du cygne sur les lac et l'agitation de la pêche, 
Tu es la beauté de tous les désirs charmants. 
La meilleure heure du jour soit tienne, 
le meilleur jour de la semaine soit tienne,
La meilleure  semaine de l'année soit tienne, 
la meilleure année de la vie des hommes soit tienne. 
Dagda est venu et Ogma est venu, 
Brighid est venu et Aine est venu, 
Odin est venu et Frigg est venu,
Freyr est venu et Freya est venu,
Thor est venu et Sif est venu,
Boann et Manannan Mac Lir sont venus, 
Lugh aux nombreux tallent est venus, 
Angus Mac Og la beauté du jeune est venu, 
La Cailleach bheur de l'augure hivernal est venu, 
Dian Cecht, Dieu doué de la guérison est venu, 
est tes ancêtres aussi ma douce, toi qui devient en ce jour une femme.
Un mot pour nos ancêtres qui de la terre des Dieux, au joie d'Asgard contemplent nos œuvres sur Midgard,
Toi qui vécut hier, Je t’appelle d’esprit à esprit, honore par tes bienfaits les nouveaux représentent de ta lignée, Reviens de l’ombre ou de la lumière, dans ce jour de joie au repas du banquet, parmi nous.
Puisse le Dieu protecteur de notre famille veiller sur toi durant toute ta vie :
Que Odin te guide sur chaque voies.

Que Odin, te rende assurée sur chacun de tes pas.

Lorsque tu trébuchera, Odin serra la pour toi douce enfant.

Quand tu tombera, relève toi car Odin est la qui te parle et te montre les routes d'Asgard, le joie, la paix et l'hydromel source de tout charme terrestre.

Que Odin est tout les Dieux de bien soit sur toi, pour te protéger des ombres de la nuit. Que tu passe ta vie au soleil et a l'éclat de la lune, sans heurt, toujours forte, juste et noble, Guerrière et épouse, Femme libre ou mère.
Ton futur t'appartient, vas et soit une digne Femme de notre Clan ! »



Ensuite on fait un repas en famille et on honore l'enfant, la famille se réunis autour de lui pour le félicité de ce rituel de passage.
Et quelque jour plus tard on ira se promener tous ensemble dans les bois, la lande et/ou sur la plage,
pour présenter de nouveau la personne qui a reçu ce rite a la Nature (comme pour le rituel de présentation au éléments, baptème Druidique).

Cette bénédiction peut aussi être dite avec des interdictions très spécifiques ou diverses information sur la vie futur de la personne pour laquelle on fait ce rituel, si le Druide a les dons de cette fonction il pourra alors avoir un geis au cours de rituel, si tel est le cas il le fait savoir a l'assemblée. Je recommanderais que, dans le cadre du rituel, si possible, pour un garçon d'orienter le rituel et sur la chasse, peut être même qu'il pourrais participer a une chasse, (si la famille connais des chasseur) ce qui serai encore plus proche de l'esprit des anciens Celtes. Soit littéralement chasser et tuer un animal (les chasseurs), soit une chasse qui repose sur les compétences, peut-être pour récupérer un certain nombre d'objets cachés pour se prouver. Au début du rituel, il peut présenter le résultat de sa chasse ou les objets qu'il a trouvés comme preuve de son succès.
Préparez l'autel et l'espace rituel comme d'habitude; Placez de l'huile pour l'onction du garçon et une arme, soit réelle et utilisée dans la chasse ou symbolique, sur l'autel. 
Procédez à l'espace et appelez les ancêtres, les esprits de la terre et les Dieux pour assister au rituel. 
Les gens assemblés devraient former un cercle rugueux autour de l'autel, tandis que le Druide et le garçon se tiennent devant l'autel.
Le Druide devrait demander au garçon son nom, pourquoi il est venu avant l'assemblée, et s'il est prêt à assumer son nouveau rôle au sein de la Famille. 
Et dire les couplets suivants  et ensuite il reprend le rituel a la partie « La consécration du passage ».

La bénédiction pour un Garçon :
« -Par Kernunnos, par Ullr et les guerriers du Valhöll,
Par le seigneur Odin, par Thor et par Tyr,
tu a franchie les étapes tu a trouver et repris la voie qui a toujours été tiennent
Que Brighid du lait et du bétail t'apporte ses bénédictions. 
Au nom de la Déesse des hôtes de Morrigù, au nom d'Anu, donneur d'abondance, au nom de Flidias des vallées des bois, et à l'air des herbes  cicatrisantes .
La vie et la mort, le commencement et la fin, avec les forces de cette terre et l'esprit vivant des arbres et des animaux, tu reste libre et ses forces en toi demeures.
Qu'il te soit donner la force du Sanglier,
Qu'il te soit donner la noblesse du Cerf,
Qu'il te soit donner la sagesse du Corbeaux.
Qu'il te soit donner la puissance de l'Ours,
et la sauvagerie du Loups dans les temps de danger.
Reste calme et ne t'emporte guère, dans les épreuves de ta vie, reste calme comme un arbre au milieu d'un tempête, bien enraciner dans sa terre, dans sa tradition.
Nous partons à la prochaine marée pour la terre des Anciens, les landes et les forêts qui attendre de t'être de nouveau présenter. Toi qui rentre en ce jours dans le début du reste de ta vie, soit comblée et bénie. Que les eaux fraîches de la mer et des sources te comble de grâce, que les forces du vent et la profondeur du firmament te comble de grâce.
Puisse tu ne jamais connaître la misère ou la faim, la maladie ou la guerre.
Que les Dieux valeureux et puissant te guident et veillent sur toi.
Que Odin, Thor et Freya te soient favorable !!
Approche n'ait pas peur, il est temps pour toi de te soumettre au rite.
Tu réalisera que ton courage se révélera a toi en passent ce rite.»
 

Le Druide doit déposer l'huile et ramasser l'arme, En train de le remettre au garçon avec une cérémonie appropriée. Quand le garçon la prend le Druide doit continuer, en disant: 

"-Jusqu'au moment où tu fermera les yeux, tu ne devra pas plier ton genou ni te déplacer loin du clan, tu ne devra pas blesser un canard qui nage , jamais, faire de mal a quiconque. 
Le cygne blanc au doux plumage, Les hommes dans leurs tristes visages, Tu ne vas pas couper une plume de leur dos, Jusqu'à ce que le monde finisse, Sur la crête de la vague. Toujours sur l'aile du cygne.
Ecoute toujours je chant des oiseaux les bruits des animaux, et la belle Danu te donnera son amour, et la belle Brighid te donnera sa bénédiction. Et la belle Freya en fera de même au temps de joie et d'abondance qui viendrons.
Tu ne mangera pas de poisson tombé ou de chair tombée, Ni un oiseau qui n'a pas été abattu par la compétence du Clan et des Hommes a Barbes souples, tu doit être reconnaissant pour l'un, Bien que neuf devront nager. Le cygne fée de   Brighid de troupeaux , Le canard féerique de Danu des gens de paix. Le Sanglier d'or de la belle Freya." 


Ensuite, le garçon devrait remercier les Dieux, les Esprits et les Ancêtres et leur faire des offrandes. Le rituel devrait être conclu de la manière normale et ensuite Les gens assemblés devraient célébrer avec des cadeaux et des cadeaux au garçon (ou la la fille). Si une chasse réelle a eu lieu alors lors de la fête, les gens assemblés peuvent manger ce que le garçon a attrapé.

Les Rites de Passage dans le Druidisme du Nord:
les rites de passage véhiculent sans aucun doute une vision du monde qui justement remet de l’ordre dans le chaos apparent des transformations et replace les individus dans une perspective à la fois sacrée, sociale et individuelle. Lorsque les choses ont du sens, si l’on sait où on va, les transformations ne sont plus subies comme étant la perte d’un état d’équilibre antérieur mais comme un nouveau pas dans la grande marche de l’évolution. Dans notre lecture de la spiritualité Druidique, le premier rite de passage concerne le nouveau né ou le petit enfant. Il s’agit d’un rite de reconnaissance, à la fois par les parents, leur entourage et une présentation aux Dieux. Ce rite concerne l’enfant bien entendu mais aussi et surtout les parents qui doivent investir leur nouveau rôle, leur nouveau statut avec toutes les inquiétudes qui peuvent y être liées. Le second rite de passage se fait au moment de transition de l’enfance à l’âge adulte, qui fait suite à la puberté et qui transforme l’adolescent en un adulte potentiellement responsable et intégré. Dans l’antiquité celtique la pratique du forestage (éducation de l’adolescent par l’oncle maternel) correspond à cette période spécifique de passage entre l’enfance et l’âge adulte. Cela constituait une période d’initiation, y compris aux pratiques guerrières, et vis-à-vis de laquelle nous n’avons guère d’équivalent à l’heure actuelle. Ainsi donc, à la période bouillonnante de l’adolescence et à son désordre potentiel succède une prise de conscience des responsabilités de l’individu qui devient « auto-nome ». Passant du statut « d’enfant de » au statut potentiel de « parent de ». On pourrait également dire que se joue là le passage du principe de plaisir au principe de réalité. L’adolescent perd son statut d’enfant et devient adulte, responsable au sein d’une famille et du Clan. Il est en capacité de se marier, et d’engendrer à son tour. Tout ceci reste le plus souvent une potentialité parce qu’aujourd’hui l’âge d’être parent est plus tardif que par le passé. Mais la potentialité est une expression différée d’un « pouvoir » existant. Elle n’est pas absence. Dans les rites de passages Druidiques, l’adolescent est prend conscience de qui il est et de ses désires, de ses capacités et/ou de ses souhaites pour sa vie futur. Il s’y exprime le deuil de l’enfance, il y est donné des clefs pour le passage à l’état adulte qui s’accompagne d’un parcours émaillé d'épreuves symboliques.
L’adolescent, r e v i e n t ensuite vers la communauté, vers ses parents qui le reconnaissent dans sa nouvelle identité. Ce rite de passage concerne tout autant l’adolescent que son entourage et en premier lieu parental. L’accès à la majorité légale permet également au jeune adulte de suivre le parcours Druidique et d’y bénéficier de ses initiations. Initiations qui constituent d’autres rites de passage. D’un état à un autre, d’une fonction à une autre. Très généralement le futur initié meurt à un état pour accéder à un état dit « supérieur » et probablement est-il supérieur au moins en potentialité. Lors des initiations de fonction, le « programme » de la fonction lié au mythe, le contenu ou du moins ce qui constitue le cadre manifeste de la fonction et les pouvoirs/ prérogatives liés à cette fonction sont transmis aux impétrants de façon ritualisée. Le rite initiatique ne vaut pas seulement pour son contenu, ce qu’il transmet de façon formelle mais il vaut aussi par les émotions qu’il mobilise. Un rite initiatique doit émouvoir, ( aime-mouvoir ) mobiliser l’âme et engendrer l’étincelle qui, transformée en feu opérera la « cuisson alchimique de l’individu ». Nous comparons d’ailleurs souvent le processus initiatique à un chaudron qui cuit, et transforme son contenu. Ainsi l’initiation a différentes portées. Celle qui concerne le contenu manifeste, celle qui porte en elle un potentiel de croissance. Et puis la transmission du souffle ou de l’influence spirituelle. Les initiations druidiques sont donc des rites de passage qui s’inscrivent dans un contexte spirituel, mais aussi agrègent l’individu dans le collectif de ses semblables (en fonction). Soit elles marquent une progression, et constituent une reconnaissance, soit elles désignent un ordre, un seuil que l’initié doit franchir pour trouver matière et chemin à sa transformation intérieure.
Le troisième rite de passage célébré par les Druides est celui de l’union Druidique ou liage des mains, appeler aussi « Handfasting » ou dans l'Asatrù ou le Druidisme du Nord «Brùdkaup » soit le Mariage Druidique « Païen » (Païen parce que certains Druides font quelque chose de plus proche du Christianisme). Mais peut importe au final l'influence, Polythéiste ou Monothéiste, le plus important c'est de célébré et de bénir l'union de deux personnes.
Ce rite s’adresse au couple qui souhaite donner une dimension spirituelle à son union.
La dimension païenne, le coté naturel, compréhensible, accessible des rites d’union sont un élément supplémentaire. Le plus souvent ce rituel est célébré devant amis, famille, témoins.
Un autre rite de passage est celui qui concerne l’accès à l’âge de Sagesse. Façon pudique de dire qu’il concerne les personnes qui ont dépassé la maturité. Ce qui se dit ici, c’est qu’il y a un âge où les passions se sont transformées en expérience, que le désir immédiat est tempéré par la vision lointaine. Et puis souvent aussi, ce qui devait être accompli, le métier, l’œuvre matérielle ont été faits. L’être peut alors se tourner vers les fins, à la fois fin de cycle et finalité. Avec l’âge le corps a perdu sa vigueur, sa plasticité, nous avons pris du recul peut être avec l’aspect mondain de l’existence. Ce qui pouvait être démontré l’a été et il n’y a plus rien à prouver. Il n’y a plus qu’à être. Tout ceci, la prise de hauteur ou de profondeur, concourt à l’émergence d’une sorte de Sagesse, fille de compréhension et d’expérience. Les rites de passages liés à cette période mettent l’accent sur le recul, la sagesse, une forme de détachement qui est celui de nos illusions. Il porte l’individu à s’appuyer sur son expérience, son désir de transmettre dans ce qu’ils ont de plus uniques et riches.
Le dernier rite de passage est celui de la mort et des funérailles. Ce rite concerne l’individu en fin de vie, les funérailles qui suivent son passage de l’autre coté et les rites liés à la mémoire et au deuil. Ces derniers étant pratiqués au sein de la communauté des vivants.
Le Druidisme considère que Vie et Mort sont intimement liés et considère les passage de l’une à l’autre comme sacré et comme une transformation, un changement d’état mais en aucun cas une fin définitive. Ainsi l’individu en fin de vie sera accompagné, de façon à ce que le passage se fasse de manière sereine. On le préparera au voyage, et pour qu’il parte en paix on recueillera sa volonté sur ce qu’il laisse et sur ce qu’il souhaite. Le rituel des funérailles est sobre. On offre au défunt les hommages qui lui sont dus.
C’est aussi pour ceux qui l’accompagnent le moment où le deuil doit débuter pour s’accomplir dans de bonnes conditions par la suite. Par la suite, des rituels de mémoire, des rituels aux ancêtres sont pratiqués, soit de façon individuelle soit de manière plus générale lors de moments clefs dans l’année.
Le passage lié à la mort se décline également selon le schéma retrait (funérailles), mise à l’écart (deuil) et réintégration sous forme de culte aux ancêtres. Culte aux ancêtres qui peut prendre un caractère cyclique et saisonnier. Par exemple a Samhain ou durant les Symbels (célébration viking pour honorer la personne a la date anniversaire de sa mort.)
Je trouve en tant que Druide que l'initiation Druidique en elle même a perdu de son sens de nos jours, du moins en France, pour les Gens sa consiste a juste être reconnue Druide par un groupe Druidique, ou des Druides, sans faire aucun travail sur soit et sans avoir de contacte avec les Dieux en Astral, car une grande partie de l'initiation Druidique (du moins en Solitaire) et donner par une ou plusieurs Divinités, ce qui engendrera une harmonisation de l'individu dans son état sacerdotal et dans sa capacité d'interaction avec les forces de sont environnement directe dans la nature (la terre, la mer, la forêt … Et avec les Dieux. C'est la première pierre qui ouvre a un changement de conscience et a un élargissement de celle ci. Ce qui au final et plus important que de bien payer sa cotisation dans une association Druidique.
La perte de sens qui résulte de l’abandon actuel de ces rites aboutit à une perte de repères et l’individu se trouve seul confronté aux changements qui s’opèrent en lui et autour de lui. D’où l’importance de nos voies païennes qui peuvent renouer avec le sens, avec leur intuition des cycles, ceux de la nature et ceux validés par la tradition. Et même s’il peut sembler à certains que les rites de passage « sociaux » sont trop exotériques, trop « utilitaires », même s’ils sont parfois négligés au profit de rites dits « initiatiques », ils n’en demeurent pas moins une voie d’harmonisation et d’équilibre. Importants !

Les Rituels Initiatiques auxquels il vous faudra penser :
-Fête pré-natale (réception-cadeaux pour le futur nouveau né), bénédiction de la mère.
-Présentation/Bénédiction aux éléments et aux Dieux du bébé.
- Rites de puberté - Devenir un adulte .
-Brùdkaup/Handfasting et mariages
-Devenir un ancien
-Elévations spirituelles et initiations Druidique
-Rites funéraires
-Bénédiction de la Maison, du Foyer et du Clan.
-Parfois certains anniversaires.


Sources qui m'ont inspirer pour écrire ce sujet:
« Le Druidisme au Quotidien » livre de Viviane Le Moullec.
« Les Druides un secret Celtique bien gardé » livre de Morgan Brooks.
« Sagesse Celtique » livre de Thierry Jigourel.
« La pratique du Chamanisme au quotidien » livre de Carl Greer
« Paroles d'un Grand-père chaman » livre de Patrick Dacquay.
« La Lune Bleue » un Magazine Païen.
Les sites internets :
« Druidnetwork ».
« Druid Philosophy as a Celtic Process Philosophy».
Source qui ma aider a reconstruire ce rituel :  l'expert en Culture et Mythologie Ecossaise, Carmichael, A., (1900) Carmina Gadelica volume 1  Daimler. M (2010) Par terre, mer et ciel

_________________
-" L'innocent est celui qui subit le mal, contrairement au juste, qui va au devant d'un mal pour le combattre." -Sagesse Druidique-
-" Un boiteux monte a cheval, un manchot garde les troupeaux. Un sourd fait assaut d'armes et rend service.
Mieux vaut être aveugle que brûlé, un mort n'est utile a personne." -Hàvamàl : 71- (l'Edda Poètique)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 28 Mai 2017 - 16:31    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum Ésotérique Index du Forum -> Spiritualité -> Cultes et Croyances -> Druidisme Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom
referencement
Meilleur du Web : Annuaire des meilleurs sites Web. Referencement gratuit Classement de sites - Inscrivez le vôtre! Annuaire voyance